Il y a quelques jours, j'ai acheté dans un magasin "Nature et découvertes" le film "We feed the world", le marché de la faim. C'est un film documentaire autrichien réalisé par Erwin Wagenhofer. Tourné en 2005, ce film est sorti le 25 avril 2007. Le réalisateur s'est inspiré du livre de Jean Ziegler : "L'empire de la honte" pour tourner son film. 

Pour des renseignements complémentaires sur le film, et des références intéressantes : consultez Wikipédia.

affiche_wefeedtheworld


Le synopsis du dossier de presse
:
"Chaque jour à Vienne, la quantité de pain inutilisée, et vouée à la destruction, pourrait nourrir la seconde ville du pays, Graz...
Environ 350 000 hectares de terres agricoles, essentiellement en Amérique latine, sont employés à la culture du soja destiné à la nourriture du cheptel des pays européens alors que près d’un quart de la population de ces pays souffre de malnutrition chronique.
Chaque Européen consomme annuellement 10 kilogrammes de légumes verts, irrigués artificiellement dans le Sud de l’Espagne, et dont la culture provoque localement des pénuries d’eau."


Le film nous montre comment notre nourriture est produite. Il interroge divers acteurs de la chaîne agroalimentaire (du simple pêcheur au PDG de Nestlé) et montre que le modèle productiviste qui s’exporte aujourd'hui dans les pays du Sud, au lieu de régler leurs problèmes de sous-nutrition et de malnutrition, accentue les difficultés d’alimentation en détruisant les systèmes d’agriculture de subsistance, tout en enrichissant les multinationales du secteur agroalimentaire basées dans les pays du Nord.



Des chiffres... (rapport à l'ONU de Jean Ziegler)

  • Sur 100 personnes qui ont faim, 80 sont des ruraux et 20 vivent en ville.
  • La Terre compte 6,5 milliards d’habitants. Elle peut en nourrir 12 milliards.
  • Chaque jour, 17 000 enfants de moins de 5 ans meurent de maladies liées à la malnutrition.
  • En 40 ans, le cours du riz a chuté de 40 %
  • Plus de 2,5 millions de français ont recours à l’aide alimentaire.